L'Intelligence adaptative

Un monde qui change, Un monde en profonde mutation.

Les transformations de la société, des modes de vie et des organisations s’accélèrent avec la montée en puissance de la complexité.
Formé par l’Institute of NeuroCognitivism, je pense que face à ce monde en mouvement permanent, il est vital de développer des capacités à anticiper et à s’adapter sereinement en temps réel.

L’Intelligence Adaptative, moteur de développement individuel, d’équipe et organisationnel

Quels sont les enjeux ? L’enjeu essentiel est de mettre en place une méthodologie qui permette à chacun de (re)trouver « le plaisir et l’énergie durable » afin de s’engager avec sens, sérénité, confiance et autonomie en toutes circonstances.

Mobiliser votre Intelligence Adaptative

L’Intelligence Adaptative est une compétence qui s’acquiert et se développe. C’est à la fois un processus cognitif et un état d’esprit.

Un processus cognitif

car le cerveau peut utiliser ce mode pour traiter l’information en plusieurs étapes : percevoir l’environnement, la traiter au regard des enjeux et des risques en identifiant la nécessité d’évoluer, décider et conduire l’action pertinente, dans un but d’équilibre et d’efficience.

Un état d’esprit 

car c’est une forme de conscience élargie, mobilisant nos sens, nos mémoires pour agir en conséquence. Cette attitude d’accueil, d’éveil, d’exploration de l’inconnu, de création de représentations adaptées et de réponses créatives tend à créer un nouvel état.

Les champs d’action de l’Intelligence Adaptative

Pour l’individu, elle stimule la capacité de créativité et d’adaptabilité. Combinée aux compétences et aux connaissances, elle donne plus de souplesse sur les choix. Elle permet de passer de la compétence mécanique à l’excellence. Elle permet également de mieux décider, de développer sa lucidité, son intuition, son empathie, de gérer son stress, de mieux apprendre et de se concentrer sur ce qui vous motive.

 

Pour les organisations, elle permet d’accroître la performance collective tout autant que l’épanouissement individuel. La développer rend l’organisation plus agile face aux évolutions internes et externes, plus résiliente et plus performante.

Dans tous les cas et comme nous pourrions le faire à l’aide d’une boussole, c’est un excellent moyen d’agir sur le ou les choix situationnels à partir de nos 3 dimensions essentielles

* Émotions

* Pensées

* Comportements

Soyez caméléon en apprenant à vous adapter sur ces trois axes et ainsi vous sentir plus à l’aise vis à vis des nombreuses et différentes situations du quotidien qui génèrent dans notre vie personnelle et/ou professionnelle, certaines situations d’inconfort ou de souffrance.

Nos émotions et les Neurosciences Appliquées, entretien avec Pierre Moorkens