LA PRÉPARATION MENTALE

« Au tennis, la victoire ne se joue pas entre les deux lignes du court mais entre les deux oreilles du joueur. » Novak DJOKOVIC

Préparation mentale pour les sportifs de haut niveau

La préparation à la compétition passe par un apprentissage d’habiletés mentales et d’habiletés cognitives. Le but principal est d’optimiser la performance personnelle de l’athlète tout en promouvant le plaisir de la pratique et en favorisant l’atteinte de l’autonomie.  

Les habiletés de base

Les habiletés psychosomatiques

Les habiletés cognitives

Le préparateur mental soigne la performance.

Le coach professionnel que je suis, s’intéresse également à l’individu. J’essaye de comprendre l’impact que la situation vécue à l’instant T exerce sur lui pour l’amener dans les meilleures conditions de récupération et de performance.

Préparation mentale pour les dirigeants

est un "sport de haut niveau"

Elle permet :

  • De prendre soin de soi,
  • De calmer ses émotions,
  • De développer un mental fort.

Prendre soin de soi c’est avant tout savoir qui je suis.

Par exemple, le test de Breus  vous permet de connaître votre « chronotype » et ainsi de prendre conscience de votre horloge interne : êtes-vous plutôt tonique, couche-tard, couche-tôt ou « bon dormeur » ?

Elle est essentielle au bon fonctionnement de votre organisme et à l’amélioration de votre mental. Bon nombre de managers dorment mal, rongés par les préoccupations mais aussi par méconnaissance de leur biorythme.

Rappelez-vous cette formule indispensable à la performance : « Un esprit sain dans un corps sain ».

Calmer ses émotions pour rester lucide et faire face aux déconvenues, aux obstacles grâce à des techniques comme la respiration, le retour à une présence à soi : ici et maintenant, l’autohypnose, le biofeedback, la lumino-relaxation via la technologie PSIO® etc…

Une façon de se sentir moins tendu, moins agressif et plus serein pour gérer ses affaires et faire face aux coups durs.

Développer un mental fort est nécessaire pour le patron qui doit, comme un athlète de haut niveau, obtenir de la performance.

Une représentation mentale positive obtenue par des techniques comme l’imagerie mentale de confiance et de réussite, permet de faire face aux obstacles dans les meilleures conditions.

Il n’est pas facile d’assumer la responsabilité d’une PME, de manager une équipe. Négocier de gros contrats, gérer la non-qualité de service ou de produits, affronter des clients ou organismes sociaux, faire face à des relations conflictuelles avec un collaborateur, tout cela nécessite d’être fort.

La préparation mentale ou aide à la performance, permet de mieux faire face à ces importantes responsabilités managériales.

Ancien cadre dirigeant, formé aux méthodes de préparateur mental pour sportif de haut niveau, je vous propose de vous accompagner ainsi que vos collaborateurs, à atteindre vos objectifs de performance pour que vous puissiez faire appel à l’ensemble de vos capacités : Tête, Cœur et Corps.

En apprenant à diriger vos activités professionnelles comme des athlètes de haut niveau, vous serez en capacité d’offrir la meilleure version de vous-même à vos collaborateurs, clients et partenaires.

« L’insaisissable petit plus qui sépare le simple manager du leader est cette maîtrise de soi, dont le leader ne se départit jamais. » John F. Kennedy

En compétition, l’athlète de haut niveau est en effet supposé développer trois dimensions que sont les habiletés cognitives, émotionnelles et physiques.

En mobilisant ces trois formes d’habiletés, le champion développe de façon optimale ses performances et peut envisager d’excellents résultats.

Faire face aux situations et interlocuteurs difficiles sont des moments récurrents pour de nombreux dirigeants et managers. Malheureusement, encore trop souvent des patrons et cadres hommes et femmes de PME sont livrés à eux-mêmes.

Par manque de préparation, de connaissance de soi et d’outils d’aide à la performance, bon nombre de chefs d’entreprise perdent de leur lucidité et sérénité.

Les causes : un mental empreint de pensées négatives, une gestion du stress ou des émotions, mal contrôlées.

Préparation mentale dans le cadre d’une hospitalisation

En ce qui concerne les opérations chirurgicales, généralement, les séances commencent d’abord avec par exemple :

– L’ évacuation du négatif : stress et angoisses liés à l’intervention, aux images parfois terrifiantes et inappropriées vues sur internet,

– La prise de recul face à l’évènement : permettre de prendre de la hauteur et voir l’évènement sous un angle différent,

– Le retour à soi : se concentrer sur soi et ses propres besoins,

– L ’installation de la sérénité, du calme,

– L’accroissement de la confiance en son corps et en ses capacités d’adaptation mais aussi la confiance en l’équipe médicale, en ses compétences, en sa capacité à gérer la situation sans problème.                                                                  

L’ objectif étant de permettre au patient de revenir à une condition mentale et physique optimale pour aborder l’intervention chirurgicale dans les meilleures conditions.

Après avoir remis le patient en situation neutre émotionnellement, mentalement, la préparation mentale met le patient en situation virtuelle en lien avec l’opération chirurgicale afin qu’il voit que l’évènement, l’intervention se passera dans d’excellentes conditions et aboutira à son mieux-être.

C’est ainsi que les patients arrivent calmes et détendus au bloc opératoire, que l’opération se passe bien et qu’avec la préparation mentale, l’efficacité dure au-delà de l’opération…