La réussite question de circonstance ou de persévérance?

Coach certifié - Préparateur Mental

La réussite question de circonstance ou de persévérance?

3 juin 2019 Coaching Préparation Mentale 0

Commencer est facile, persévérer est un art. 

Proverbe allemand (1828)

Lors de mes accompagnements avec des sportifs de haut niveau ou amateurs passionnés, j’ai constaté que bon nombre d’athlètes souhaitent logiquement performer et obtenir des résultats.

Parfois ces résultats tant attendus, ne pointent pas le bout du nez immédiatement et l’impatience gagne le sportif pour aboutir à du découragement.

L’une, des raisons souvent constatées : c’est le manque de persévérance dans les choses les plus élémentaires comme la respiration ventrale, la cohérence cardiaque qui sont des outils indispensables et incontournables pour assoir ses performances sportives.

Sans ténacité, une volonté de fer, on ne sera pas capable de persévérer. 

La persévérance est la clé du succès en toute chose. 

Ceux qui ont de courtes périodes de détermination ou d’intérêt pour les éléments les plus élémentaires, sont voués à tout abandonner finalement. Seuls ceux qui peuvent persévérer atteindront le succès. 

L’histoire suivante en est une bonne illustration.

Un professeur dit à ses étudiants au premier jour des cours :  » Aujourd’hui, nous n’apprendrons qu’une seule chose. C’est la chose la plus simple à faire. 

Tout le monde va balancer les bras en avant puis en arrière. »

Après avoir fait la démonstration du balancement de bras, le professeur demanda à ses disciples de commencer par balancer leurs bras trois cent fois par jour chaque jour. Puis il demanda à la classe « Pensez-vous pouvoir le faire ? « 

Cela fit rire tout le monde et chacun pensa : « Comment quelqu’un ne serait-il pas capable de faire quelque chose d’aussi simple que balancer ses bras ? Pour qui nous prenez-vous ?  » Et les étudiants promirent à cet enseignant de pratiquer le balancement de bras chaque jour.

Un mois plus tard, le professeur demanda à la classe : “Balancer ses bras 300 fois par jour est la chose la plus facile à faire. Lequel d’entre vous a persévéré en le faisant chaque jour ?  » Tous levèrent la main fièrement. 

Un autre mois passa. Le professeur leur posa de nouveau la même question, mais cette fois seulement 80% des étudiants levèrent la main.

Un an plus tard, Le professeur posa de nouveau la question à ses élèves, mais cette fois un seul d’entre eux leva la main. Cet élève devint plus tard un grand et éminent philosophe.

Mener à bien la plus simple des tâches demande de la persévérance, de la patience et une volonté de fer.

En conclusion : « Goutte après goutte l’eau finit par creuser le marbre. » Proverbe grec,

Et, « À force de persévérance et de courage, la petite fourmi finit par arriver au sommet de la montagne. » Proverbe togolais.

Ne négligeons pas les choses élémentaires, aussi simples soient-elle car

« L’activité, soutenue de la persévérance, vient, à l’aide du bon sens et de la réflexion, à bout de faire des merveilles »

Pierre-Jules Stahl

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *