Le moKam® : une valeur ajoutée

Coach certifié - Préparateur Mental

Le moKam® : une valeur ajoutée

25 septembre 2019 Analyse de la posture équitation golf Préparation Mentale 0

Le moKam® : une valeur ajoutée

 

Valeur ajoutée du moKam® sur la pratique de l’enseignement et de la compétition équestre

 

Ses atouts techniques :

 

  • Son agilité : Capacité à aller sur le terrain : Dans la carrière / le manège, à coté du tapis roulant, en compétition, chez le vétérinaire…

 

Photo Kinestesia moKam®

 

  • Analyse et résultats immédiats : Affichage rapide des résultats des analyses de postures sur l’ordinateur portable. Cela permet un travail en temps réel entre le coach et le cavalier sur son cheval sans que ce dernier n’ait à mettre pied à terre ou à laisser son cheval refroidir.

 

.                                                                     Photo Kinestesia moKam®

 

Trois axes d’analyses séparées spécifiques grâce au moKam® :

 

  • Étude du cheval ;

 

  • Étude du cavalier ;

 

  • Étude du couple cavalier/cheval.

 

Étude du cavalier :

 

Le moKam® est évidement un outil de choix, au même titre que dans tous les sports, dans le suivi longitudinal et transversal du cavalier. On y retrouve les aspects classiques de l’analyse moKam® : prédiction/prévention/performance/santé.

Sur le suivi mental, le travail au sol est une chose et le transfert d’apprentissage et l’évaluation du résultat à cheval est compliquée, et c’est là que le moKam® entre en jeu : par sa capacité à modéliser de façon graphique les gestes, le moKam® permet d’échanger avec le préparateur mental et le coach autour d’images à la fois très lisibles et très précises. Il facilite l’autoscopie via des représentations du mouvement et non de la personne.

En effet, les capacités extraordinaires de notre cerveau, nous permettent de faire un travail mental par anticipation même si on ne pratique pas l’activité directement. Mais c’est un travail car notre cerveau possède des informations qui vont lui permettre de renforcer des programmes moteurs ou inversement de les modifier…et donc de permettre ainsi au cavalier, accompagné par le savoir-faire du préparateur mental, de renforcer ses capacités à savoir quoi faire concrètement de ces informations et d’aide à l’intuition pour mettre en place de nouvelles stratégies et de les ancrer afin de les appliquer plus naturellement lors des entraînements et des compétitions.

 

Étude du « centaure » : cavalier/cheval

 

L’un des plus grand manque à l’accompagnement de la performance équestre, c’est la prise en compte et l’usage d’outil qui vont permettre à la fois l’étude du cavalier et du cheval en synergie, permettant d’analyser l’impact de l’un sur l’autre et vice-versa.

Le moKam® est l’un des tout premier outil à permettre cela et d’avoir la souplesse de s’adapter au besoin de focus sur : soit le cavalier – le cheval – le centaure. Et cela bien sûr in situ.

Il est possible de capter dans un très grand volume avec le moKam® : on peut avoir dans la même captation une ou deux foulées avant un saut, le saut proprement dit, une ou deux foulées après le saut et on aura à la fois des informations endogènes : sur chacun (cheval ; cavalier) et exogènes : sur les impacts entre eux deux.

Exemple :

Lors d’une analyse de posture : cavalier / cheval à l’aide du moKam® en milieu naturel, nous avons pu mettre en lumière l’impact négatif d’une pression trop forte de l’éperon, ce qui a causé un « sur-engagement » du postérieur ayant lui-même engendré sur le cheval un mécanisme de préservation qui a détérioré la qualité du saut.

Cette analyse a également révélé une relation de cause à effet mental : ce geste excessif du cavalier ne correspondant pas à son habitude mais intervenant alors qu’il est sorti de sa zone de confort pour des raisons spécifiques (comme par exemple la peur de la hauteur) lors d’un événement survenu quelques jours plutôt.

En compagnie du coach entraîneur, le correctif a été de montrer au cavalier sur l’écran son geste et la conséquence de celui-ci, puis de faciliter concrètement le saut via une barre de réglage au sol. Cet élément ostentatoire ayant pour réel rôle de rassurer le cavalier.

Lors du passage suivant, le geste du cavalier et celui du cheval étant rentré dans la normale, le saut a été visiblement meilleur (plus efficace et plus agréable).

La vision immédiate de ce second passage, via le moKam®, a permis de créer un ancrage entre la sensation physique, le climat mental et l’efficacité.

Encore deux passages avec la barre corrective, puis deux passages sans aucune aide. A chaque fois, vision de la résultante sur l’écran mais de façon très rapide et spontanée.

30 minutes plus tard, après que le rituel du soin du cheval soit fait, retour en salle rapide avec le cavalier autour du moKam® pour une étude plus analytique et rationnelle.

Si vous aussi, vous souhaitez apporter une valeur ajoutée à vos performances avec votre cheval, toute l’équipe Cap Bon Sens est à votre service.

Pour tout renseignement et prise de RDV :

Toutes nos coordonnées administratives en page d’accueil.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *